LTA Windpower

Technologie | L'aéronef | Les Nacelles Génératrices | Les Ailes | Les Structures au Sol et Fonctionnement Autonome
L'aéronef L'aéronef Les Génératrices Les Ailes Les Structures au Sol et Fonctionnement Autonome Image Map

Technologie - Les Nacelles Génératrices

Dans le PowerShip, les groupes générateurs sont quasi-identiques aux unités efficaces, fiables et rentables employées dans les turbines éoliennes conventionnelles basées au sol. Aucune adaptation à ces importants sous-systèmes n'est nécessaire pour les utiliser, mais les roulements doivent être capables de tolérer les forces faites par une hélice conçue pour utilisation par vent arrière plutôt que frontal. Le design de LTA Windpower place les hélices sur le rebord arrière de l'aile pour au moins trois raisons, en dépit du fait que cela entraîne une légère perte d'efficacité : (1) Cet arrangement permet au point d'ancrage d'être positionné sur le bord d'attaque de l'aile rigide plutôt qu'au nez de la fragile enveloppe, la libérant d'avoir à subir toute la tension occasionnée par la trainée des hélices tout en tenant le câble d'attache loin des hélices en tout temps. (2) Ceci améliore la stabilité du système en général, car le centre de traînée du dirigeable se trouve alors derrière son centre de masse et son point d'ancrage. (3) Durant le processus de pivotage des groupes générateurs vers le haut, des hélices en rotation faisant face à l'avant exercent une force vers le bas, ce qui peut précipiter un crash, alors que des hélices en rotation faisant face à l'arrière exercent une force vers le haut, ce qui résulte en un gain d'altitude temporaire.

Sur les génératrices pré-existantes terrestres, les hélices sont à pas variable, ce qui leur permet d'optimiser le taux de rotation selon la quantité d'air qui les traverse. Ceux-ci sont utiles sur les modèles de PowerShip plus gros. Si le vent devient trop fort, la vitesse de rotation des hélices peut être réduite en utilisant des ajustements au pas de l'hélice, ce qui peut aussi réduire la trainée totale sur le câble d'ancrage.

D'ailleurs, les lames d'hélices montées au sol éprouvent un grand stress durant les rafales de vent car celles-ci les font plier, mais les hélices d'un PowerShip sont moins affectées puisque tout coup de vent passager se traduit d'abord par in étirement du câble d'ancrage et le déplacement du dirigeable complet sous le vent.